• ...

    Je l'ais appelée ce matin. Je pensais pouvoir la raisonner. Je me suis surrestimée. Je n'ais aucun pouvoir sur elle, aucune influence.

    Personne ne peut la raisonner. Cet appel a duré quelques secondes.

    - " tu comptes te laisser mourrir, c'est ça que tu veux ?! "

    Elle a acquiescé par un " je te laisse, je vais t'envoyer de l'argent. Plein d'argent. "

    Elle m'a raccroché au nez. Je n'ais rien demandé moi. Je ne veux pas de ce foutu argent.

    On achète plu mon silence. On achète plu mes sentiments. On achète plu mon pardon. On achète plu mon amour.

    On ne m'achète plu. Maintenant j'ai la force de résister.

    Accepter son argent c'est accepter de rentrer dans son jeu et de la laisser mourrir. Je ne joue pas à son jeu.

    Je ne veux pas me sentir responsable de n'avoir pas agit à temps.

    Si elle veut mourrir ce sera sans ma coopération.

    Ce matin l'humaine qui était en moi s'est réveillée. Elle avait mal. Tellement mal.

    Quelques larmes ont coulé. Je suis redevenue humaine et ça fait mal. ça fait mal.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :