• ...

    " On rêve d'un idéal, on le prie, on l'appelle, on le guette, et puis le jour où il se dessine, on découvre la peur de le vivre, celle de ne pas être à la hauteur de ses propres rêves, celle encore de les marier à une réalité dont on devient responsable. " [Céline D.]

    ***

    C'est comme ça. On vit avec la rage de son passé, on déteste tous ces gens qui nous ont fait du mal. On trouve un combat à mener. On ne vit plus que pour ça, juste pour ça. Et le jour où l'on arrive à ce miracle que l'on attendait tant on est tellement effrayé qu'on a du mal à avancer. A saisir cette opportunité. La peur de quoi, de ne plus avoir de raison de vivre ? Peur de vivre enfin ?


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :