• Overdose de souvenirs

    C'est difficile de revenir ici, là où j'ai tant de mauvais souvenirs. Là où j'ai vécu tous ces drames, ces échecs, ces humiliations, cette violence, ce désordre.

    J'ai toujours les mêmes peurs ici, les mêmes blocages alors que là bas j'ai tout résolu.

    J'ai du mal. Je crois que de temps en temps un petit passage par ici me montres que je ne pourrais sans doute jamais y revenir et qu'il faut que je me batte pour conserver tout ce que j'ai construit dans le Nord.

    Une fois de plus, me dire que la Vie ici m'est impossible. Que l'environnement est trop néfaste et déséquilibré pour moi et que je courrais à ma perte d'y rester trop longtemps.

    J'ai l'impression d'avoir amménagé dans un autre monde, le Nord et quand je reviens ici j'ai l'impression de me retrouver confrontée à la Vie réelle, ou plutôt la survie. De ces Gens qui se battent pour des causes perdues d'avance.

    J'ai mal au coeur, un putain de mal au coeur quand je reviens ici. Bien sûr il n'y a pas que des mauvais côtés mais je crois que ces souvenirs me traumatiseront toute ma vie. Qu'ils ont eu et qu'ils auront un retentissement et des peurs incessantes sur tout ce que j'entreprendrais.

    Et puis il me manque. Il me manque. Je ne sais plus combien de temps ça fait qu'il est mort, je sais juste qu'elle ne s'en remettra jamais et qu'elle en mourra.

    Pas le choix que de se confronter à la dure réalité en venant ici. C'est dur. Trop dur pour moi. Trop dur pour tous.

    Ils changent mais j'ai l'impression que tous ces changements ne suffiront jamais pour que je puisse retrouver la force de revenir habiter ici. Pour qu'ils trouvent la force de se construire un environnement sain et équilibré.

    Ici la Vie est en désordre, elle est agitée et il n'y a pas d'issue. Elle est lente, trop lente.

    Dans la Vie que je me suis construite je me préserve de tout ça. Ma nouvelle Vie est saine et équilibrée, elle est remplie de bonnes choses et de Gens qui me construisent au lieu de m'étouffer. Dans ma nouvelle Vie j'avance vite et je ne m'ennuie pas. Je n'ais plus peur. Je suis moi, pleine de Vie et je rayonne sur les autres.

    Ce que je n'arriverais jamais à faire dans le Sud.

    Je déteste cette ville. Tous ces souvenirs. Tous ces Gens. ça m'écoeure tout ça.

    Dans le fond ils y sont pas pour grand chose, pas grand chose [...]

    C'est moi qui n'ais pas su m'adapter et me construire avec tout ce que j'ai subi ici, mais j'peux pas m'en empêcher, ça me donne la gerbe.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :