• Y'à comme un passage à vide ...

    Je sentais bien que ça s'agravait ... Je savais bien que c'était pas dans ma tête tout ça ... Voilà enfin un nom placé sur une maladie.

    Mardi je saurais. Je saurais enfin.

    Je n'ais pas pu lui cacher. Je me suis éffondrée en sortant de chez le docteur ce matin, mais il était là, il m'a rassuré.

    Et je sais que quoi qu'il arrive il ne me laissera pas seule.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :